Accueil > Établissement > Mot de la directrice

Mot de la directrice


Discours de la rentrée scolaire 2016/2017

Chers parents,

Avant tout : un grand merci pour votre présence ici ce soir.  Je sais combien pour certains, il est compliqué de se libérer à cette heure-ci.  Pourtant, votre présence à tous est essentielle …pour marquer ce début d’année scolaire, pour la lancer définitivement, en compagnie de toute l’équipe éducative.  J’imagine que c’est à peu près ce que vous avez dû répondre ce soir avant de partir, à votre petit qui se demandait pourquoi vous alliez, vous, à SON école …sans lui, en plus…

Peut-être que certains d’entre vous ont déjà entendu parler du mot d’ordre de cette année scolaire ? 

Apporte ta pierre à l’édifice

Comme nous venons de l’évoquer, nous nous trouvons devant un nouveau projet, un grand chantier, la construction d’un édifice.  Loin de moi l’idée, par ce mot d’ordre,  d’exploiter vos enfants pour l’élaboration de ces nouveaux bâtiments.  Là n’est pas l’objectif.

Par contre, notre école fondamentale, elle aussi, ressemble à un gigantesque chantier. 

Dans cette construction, le Pouvoir Organisateur et les Sœurs seraient plutôt les fondations.  On ne les voit pas souvent.  Mais sans eux, l’école ne tiendrait pas debout.  Ils  prennent les décisions importantes et veillent à l’évolution positive de l’Institution, tout en préservant son caractère spécifique d’école catholique.  Je les remercie.

L’équipe pédagogique serait alors les murs,  et la structure du bâtiment, qui tiennent le tout.  Il ne s’agit pas ici de murs dans le sens négatif, qui séparent ou enferment…mais bien de quelque chose de solide, de droit, qui rend possible un climat de paix propice à l’apprentissage.  Les murs se rejoignent et soutiennent l’édifice.  Je vous le dis chaque année, chers parents…et je me permets de le répéter : dans aucune autre école, vous trouverez une équipe aussi solide, aussi qualifiée et compétente : des professionnels motivés ; d’excellents pédagogues et éducateurs.  Pour moi, c’est un bonheur d’y travailler…et je ne suis pas la seule.  Malgré les difficultés qu’elle connaît par moments, c’est une équipe soudée, prête à réfléchir et à s’investir.  Je ne les remercierai jamais assez.

L’équipe des surveillants en serait plutôt le toit : une équipe qui sécurise et veille d’un regard attentif vos enfants qui jouent, qui font la sieste, qui mangent, qui vont à la garderie.  Merci à eux aussi.  L’équipe ménage serait en charge de la propreté des lieux pour que les journées soient agréables.

L’Association des parents et le conseil de participation en seraient les fenêtres, permettant aux parents d’avoir un aperçu de ce qui se passe à l’intérieur, grâce à la Lucarne, et à l’organisation d’événements très importants pour notre édifice, comme l’Association des Parents l’a évoqué il y a un instant.  Merci à ce groupe de parents très actifs et très dynamiques.  Grâce à eux, de nombreuses classes ont maintenant des ordinateurs, les classes de maternelles ont des tablettes et certaines classes ont un équipement spécial : un nouveau TBI en 5ème et un écran en 1ère immersion.

Dans notre bâtiment, nous aurions évidemment une magnifique bibliothèque : un endroit où il fait bon lire.  Merci à ces mamans toujours souriantes et de bonne humeur qui écoutent et guident vos enfants dans leurs lectures…ou leur racontent de belles histoires.

Et enfin, il y aurait tout le réseau électrique, le chauffage  (oui, je sais peut-être que la comparaison est un peu étrange…excusez-moi…ici, c’est bien sûr le sens qu’il convient de retenir), tout ce réseau étendu représenterait la secrétaire Isabelle De Backer qui veille à tous les engrenages, Monsieur Jonathan qui a de l’or dans les doigts, Youri Schkoda, l’éducateur qui se charge de la bonne entente entre enfants dans les cours et lors des garderies, et Michelle Vieusart, que vous entendrez au téléphone ou au parlophone de la grille, responsable de l’accueil.  Je ne sais pas ce qu’on ferait sans eux et leur dis aussi : un immense merci.

Cependant, notre édifice serait bien vide s’il n’était pas habité par 562 petits habitants, de toutes tailles, de tout âge, tous différents, tous bien vivants.

Après tout, c’est bien pour eux que l’édifice a été construit.  Ils apportent, chacun à leur manière, leur pierre à l’édifice…Ils sont tous différents et uniques, un peu comme les pierres de cette jolie chapelle, ou les petits graviers sur le chemin, ou alors les grosses pierres au bord de la route.  Tantôt la pierre qu’ils apportent à un projet de classe ou d’école est énorme, tantôt elle est petite.  L’essentiel est de reconnaître que chaque pierre est indispensable à la construction.

Chers parents, vous qui voyez de l’extérieur cet édifice, vous qui y pénétrez de temps en temps pour la prière ou lors des entrées ou sorties de classe, soyez-y les bienvenus.  Nous sommes toujours ravis lorsque vous apportez votre pierre positive pour améliorer la construction de notre édifice !  Votre confiance nous est précieuse et nous vous en sommes reconnaissants.

 

Un tout nouveau projet d’établissement sera bientôt publié sur le site internet de l’école.  Il a été préparé par l’équipe éducative et relu par le conseil de participation.  Il décrit l’essentiel de ce qui se fait dans les classes, ou de ce que nous rêvons d’y faire…

Le projet d’immersion y est  décrit aussi.  Ce nouveau projet date de l’année dernière.  La première classe d’enfants vient d’entrer en première primaire.

La majorité des  projets ont lieu dans les classes, évidemment.  De nombreuses perspectives y naissent et c’est un réel bonheur de voir les enseignants se lancer chaque année dans de nouveaux défis. 

A la fin du mois d’octobre, un grand rassemblement aura lieu ici dans l’école, de personnes venant des différentes maisons de la Congrégation Notre Dame de Fidélité : elles viendront de France, d’Italie, d’Angleterre, …Ce rassemblement s’appelle l’Alliance.  Nous y  réfléchirons ensemble sur le thème de la multiculturalité et ferons découvrir quelques beaux endroits de notre magnifique Capitale.

Pour conclure :

Apporter sa pierre à cet édifice n’est pas toujours facile.  Les vents et marées ne manqueront pas de l’assaillir.  Nous aurons besoin, dans ces moments, des pierres de chacun, pour qu’il puisse rester solide.  Nous aurons besoin aussi d’une force spéciale, d’une grâce pour pouvoir y arriver.  C’est sans doute cette force-là que nous, chrétiens, appelons l’Esprit Saint.  Si je reprends l’exemple de notre édifice, cette force invisible serait le ciment, sans lequel aucun bâtiment ne pourrait tenir.

Puissions-nous alors, avec l’aide de l’Esprit Saint et de la Vierge Fidèle, chacun et chacune, tout au long de cette nouvelle année scolaire, relever au cœur de l’autre,  la pierre unique et merveilleuse.